Les choses qui sont moitiez d'une mesme, sont egales entr'elles.

Il est aussi evident que les choses égales entr'elles sont moitiés d'une mesme : Et semblablement que les choses qui sont tierces parties d'une mesme, ou quartes, ou cinquiesmes, etc. sont aussi egales entr'elles.

En ces deux derniers axiomes, par une mesme quantité on doit aussi entendre les quantitez egales, car les choses doubles, triples, quadruples, etc. de choses egales, sont aussi egales entr'elles ; item, les choses qui sont moitiez, ou tierces parties etc. de choses egales, sont pareillement egales entr'elles.