Si à choses inégales on adjouste choses egales, l'excez des toutes sera le mesme que l'excez de celles qui estoient au commencement.

Comme si (en la figure precedente) aux grandeurs inegales BE, DF, dont l'excez ou difference est GE, on adjouste les grandeurs egales AB, CD : il est manifeste que la toute AE excedera la toute CF du mesme excez GE.