Angle obtus, est celui qui est plus grand qu'un droict.
Mais l'aigu, est celuy qui est plus petit qu'un droict.

Quand une ligne droicte tombant sur une autre s'incline ou panche plus d'un costé que de l'autre, elle fait consequemment deux angles inégaux, dont l'un est plus grand que l'angle droict, et se nomme angle obtus ; mais l'autre est plus petit, et s'appelle angle aigu. Ainsi pource qu'en cette figure, la ligne droicte EC tombant sur la ligne droicte AB, s'incline et panche plus du costé de AC que de la part de BC, les deux angles du poinct C seront inégaux, et celuy vers B, qui est plus grand et ouvert que le droict sera dit angle obtus : mais celuy de la part de A, qui est plus petit et fermé que l'angle droict, sera nommé angle aigu.

Et d'autant que souventefois en un plan concurrent plus de deux lignes à un mesme poinct, et par consequent y constituent plusieurs angles, les Geometres ont accoustumé (pour eviter confusion) d'exprimer l'angle dont ils parlent par trois lettres, desquelles celle du milieu denotte le poinct auquel les lignes constituent l'angle, et celles des extremes signifient les commancemens d'icelles lignes qui font iceluy angle : tellement qu'en la figure cy-dessus l'angle obteus que nous avons dit estre celuy de la part de B, sera exprimé et entendu par ces trois lettres ECB ou BCE, à cause qu'il est constitué au poinct C, et contenu par les deux lignes droictes EC, et BC, qui commançant en E et B, se vont rencontrer au susdit poinct C. Mais l'angle aigu que nous avons dit estre de la part de A, s'exprimera par ces trois lettres ECA ou ACE, par ce qu'il est constitué au poinct C, et fait par les deux lignes droictes EC et AC, qui commencent en E et A, et se vont rencontrer au susdict poinct C. Ce qu'on doit bien notter, afin de connoistre et discerner facilement les angles, dont sera fait mention és demonstrations suivantes.